logo-instagram logo-pinterest

L'école du blogging

Conseils pour lancer votre blog professionnel

logo-facebook

4 conseils efficaces pour combattre le syndrome de l’imposteur

27 avril 2020

Vous vous êtes lancée dans un projet entrepreneurial d’envergure, qui vous tient énormément à cœur. Mais malgré votre progression vers l’accomplissement de vos objectifs, vous vous laissez régulièrement envahir par le doute. Vous remettez en cause votre légitimité à parler de telle ou telle chose, à vendre tel ou tel produit … Vous ne vous sentez pas à la hauteur en comparaison avec vos concurrentes, qui vous semblent être bien plus expertes et qualifiées que vous. Votre certitude ? Personne ne sera intéressé par ce que vous avez à proposer !

Je suis au regret de vous annoncer … que vous vous trompez ! La vision que vous avez de votre travail et de vos compétences est complètement déformée par ce que l’on appelle le « syndrome de l’imposteur ». Mais comment parvenir à vous en détacher ? Laissez-moi vous présenter 4 conseils efficaces pour combattre le syndrome de l’imposteur et retrouver confiance et détermination.

1- CULTIVEZ VOTRE CONFIANCE EN VOUS

Apprenez à véritablement croire en vous

Mon premier conseil pour garder le syndrome de l’imposteur à distance est sans doute le plus délicat à appliquer. Et pourtant, c’est selon moi LA clé incontestée de la réussite. Vous devez croire en vous et en vos capacités à 1000%. Mais comment y parvenir, alors que vous souffrez d’un important manque de confiance en vous ? J’aimerais vous annoncer que j’ai inventé une solution miracle pour transformer instantanément la manière dont vous vous percevez … Malheureusement, ce n’est pas le cas. Vous allez devoir effectuer un travail sur vous-même (qui peut être long, on ne va pas se mentir) pour prendre confiance en vous !

Mon secret pour développer ma confiance en moi

Étant naturellement peu sûre de moi, je peux vous parler de ce qui m’a beaucoup aidé à gagner en confiance : les affirmations positives. Voilà comment je procède concrètement pour les utiliser. Chaque jour, je me répète (à haute voix ou dans ma tête, en fonction des situations) que je suis bourrée de qualités. Que j’ai des compétences et connaissances précises sur les sujets que j’aborde sur mon blog. Que je délivre un contenu de qualité et que j’ai des choses intéressantes à apporter à mes lectrices et clientes potentielles.

De prime abord, vous trouverez peut-être ça un peu bête, voire prétentieux, de se répéter inlassablement ce genre d’affirmations. Et pourtant, je peux vous garantir que c’est très efficace ! Chaque jour, je prends un peu plus confiance en moi et me persuade que je vais réussir à atteindre tous mes rêves.

Faites taire vos doutes et vos croyances limitantes grâce aux affirmations

Les affirmations positives m’aident énormément à contrer le syndrome de l’imposteur lorsqu’il se présente à moi. A chaque fois que je commence à être paralysée par des doutes et qu’une petite voix intérieure insupportable me dit « tu es nulle ! Tu n’y arriveras jamais », je m’empresse de lui répondre : « STOP ! Tu dis n’importe quoi (oui je me parle à moi-même du coup) ! Je vais y arriver parce que je suis talentueuse, déterminée, motivée et je sais que rien ni personne ne pourra m’arrêter ». Quoi qu’il arrive, je fais toujours en sorte d’agir vite. Hors de question de laisser les doutes s’emparer de moi trop longtemps !

[Vous souhaitez en savoir plus sur le travail quotidien que j’effectue pour développer ma confiance en moi ? N’hésitez pas à aller jeter un œil à mon article consacré à ma routine matinale « miraculeuse »].

conseils pour combattre le syndrome de l’imposteur

2- RÉPERTORIEZ TOUTES VOS RÉUSSITES

Pour éviter de toujours remettre en cause vos compétences et vos capacités, je vous recommande de prendre chaque jour quelques minutes pour noter les choses que vous avez accomplies et qui vous ont rendu fière. Il peut s’agir de petites réussites (« vous avez envoyé 3 mails personnalisés de démarchage clients alors que c’est quelque chose que vous n’aimez vraiment pas faire ») comme d’immenses victoires (« vous avez un nouveau client, vous avez fait une vente importante … »). En même temps que vous les écrivez, profitez-en pour vous féliciter de ces belles avancées ! Vous éloignerez plus facilement le syndrome de l’imposteur en vous focalisant sur vos réussites ; en étant fière de ce que vous parvenez à faire chaque jour.

[Vous voulez être accompagnée pour atteindre plus facilement les objectifs que vous vous êtes fixée ? N’hésitez pas à aller télécharger gratuitement mon workbook anti-procrastination de 30 jours ! Sur chaque page journalière, vous pourrez notamment retrouver un encart pour indiquer votre fierté du jour. Parfait pour faire le point sur vos réussites au quotidien et renvoyer le syndrome de l’imposteur dans les cordes !]

3- ARRÊTEZ DE VOUS COMPARER À VOS « CONCURRENTES »

Je sais qu’il est souvent tentant d’aller voir ce que fait la concurrence. Et tout particulièrement lorsque l’on doute de son propre travail. Mais je vous le déconseille très très (très) fortement ! Pourquoi ? Parce que voir les superbes réalisations de vos collègues entrepreneuses ne vous aidera en aucun cas à prendre confiance en ce que vous faites. Au contraire, vous aurez tendance à vous dire que tout a déjà été dit ou fait par d’autres (et beaucoup mieux que ce que vous pensez pouvoir proposer).

Je vous parle ici en connaissance de causes. S’il y a bien une chose qui fait resurgir en moi le syndrome de l’imposteur, c’est de voir le super travail que font mes talentueuses « concurrentes » (les coachs/blogueuses/podcasteuses/youtubeuses qui délivrent, comme moi, des conseils aux jeunes entrepreneures). Dans ces cas-là, j’ai tendance à me dire que le marché est saturé. Que c’est « trop tard » pour moi et que je n’arriverais pas à atteindre mes objectifs.

Mais comme je vous l’expliquais plus haut, j’évite absolument de me laisser envahir par le doute ! Au lieu de rester focalisée sur ce que font les autres, je me reconcentre sur mon propre travail (et surtout sur le bonheur qu’il me procure). Je me répète également que chaque personne est unique (avec sa manière de s’exprimer, sa personnalité, son humour …). Il est donc tout à fait possible que certaines entrepreneures soient plus séduites par mes contenus que par ceux de mes talentueuses collègues blogueuses !

4- RAPPELEZ-VOUS QUE LA PERFECTION N’EXISTE PAS

Pour lutter contre le syndrome de l’imposteur, vous devez impérativement prendre conscience que votre travail, vos contenus et vos produits ne pourront jamais être parfaits. Il en va d’ailleurs de même pour ceux de vos concurrentes. Pourquoi ? Tout simplement parce que la perfection n’existe pas ! Il y aura toujours des améliorations possibles dans le travail que vous fournirez et c’est complètement normal.

Je vous recommande donc d’arrêter d’être trop exigeante envers vous-même. De toujours vous focaliser sur les minuscules défauts qui rendent votre travail imparfait. Vous ne pourrez qu’être déçue de ce que vous entreprenez si vous mettez systématiquement la barre trop haut. Comme je le disais précédemment, soyez fière de chacune de vos avancées et de vos accomplissements ! Et évitez par pitié de vous fixer des objectifs irréalistes, que vous ne pourrez atteindre qu’en travaillant plus de 15 heures par jour, 7 jours sur 7, pendant des mois et des mois.

conseils pour combattre le syndrome de l’imposteur

4 HABITUDES À INTÉGRER À VOTRE QUOTIDIEN

Pour éviter d’être ébranlée par le syndrome de l’imposteur, je vous conseille vivement de :

  • vous répéter quotidiennement que vous êtes une personne talentueuse, douée et compétente, qui va réussir à accomplir ses rêves
  • prendre chaque jour quelques minutes pour noter vos réussites, vos petites et grandes fiertés
  • vous fixer des objectifs atteignables et réalistes et arrêter de systématiquement viser la perfection
  • vous recentrer sur votre travail dès que vous vous surprenez à admirer/envier les réalisations de vos collègues entrepreneuses

Et vous, chères lectrices ? Etes-vous souvent confrontées au syndrome de l’imposteur ? Parvenez vous facilement à vous en détacher ? Ou avez-vous tendance à être extrêmement déstabilisées par vos doutes et votre manque de confiance en vous ? Dites-moi tout ça dans les commentaires !

conseils pour combattre le syndrome de l’imposteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *