logo-instagram logo-pinterest

L'école du blogging

Conseils pour lancer votre blog professionnel

logo-facebook

7 actions à effectuer avant de publier un article de blog

28 novembre 2020

Depuis quelques mois, vous publiez régulièrement du contenu sur votre blog. Vous vous employez à rédiger des articles de qualité, sur des sujets susceptibles d’intéresser votre audience cible. Malheureusement, vos efforts ne vous apportent presque aucun résultat. Le nombre de visiteurs journaliers de votre site demeure extrêmement bas et vous commencez un peu à vous décourager. Et si le problème venait de l’édition de vos contenus, avant leur mise en ligne ? Je vous invite aujourd’hui à découvrir les 7 actions à effectuer systématiquement avant de publier un nouvel article de blog. Vous pourrez ainsi vérifier que vous ne bâclez pas cette étape, certes moins amusante que la rédaction de contenus mais extrêmement importante pour le succès de votre site web.

1) Relisez votre article à tête reposée

Avant de mettre en ligne votre article, il est impératif que vous preniez le temps de vérifier qu’il ne contient pas de fautes d’orthographe ou de coquilles.

Pour vous en assurer, je vous recommande d’effectuer la relecture quelques heures plus tard, voire le lendemain de la rédaction de votre article. Vous serez alors plus à même de repérer et corriger vos petites fautes d’orthographe et de frappe.

A faire avant de publier un article de blog

2) Assurez-vous que votre article est bien structuré

Pour que votre article plaise à Google et aux autres moteurs de recherche, il faut absolument que ce dernier soit bien structuré. C’est à dire ? Qu’il contienne un titre (balise H1), une introduction, une conclusion, plusieurs sous-titres (balise h2) et éventuellement quelques sous-sous titres (balise H3).

Exemple de structure d’article

<h1>Titre de l’article</h1>

Introduction

<h2>Sous-titre</h2>

Plusieurs paragraphes …

<h2>Sous-titre</h2>

<h3>Sous-sous-titre</h3>

Plusieurs paragraphes

<h3>Sous-sous-titre</h3>

Plusieurs paragraphes

<h2>Sous-titre</h2>

Plusieurs paragraphes …

Conclusion

A ne pas négliger avant la mise en ligne de vos articles

Points de vigilance pour un article bien construit

  • Pensez à contrôler la longueur de votre introduction (idéalement, pas plus de 80 mots), de vos différentes sections (il est recommandé de ne pas dépasser les 300 mots) et de votre article (pour des contenu SEO friendly, je vous conseille de viser entre 1000 et 2000 mots).
  • Vérifiez que vos phrases ne sont pas trop longues et que les différentes parties de votre article sont suffisamment aérées. Rappelez-vous que l’essentiel de vos lecteurs consulteront votre blog depuis leur téléphone portable. Ils n’auront donc pas le courage de vous lire, si vos articles sont remplis de pavés indigestes.
  • Veillez à ne pas avoir un seul sous-titre (H2) ou un seul sous-sous-titre (H3). Cela n’aurait aucune cohérence (ni pour vos lecteurs, ni pour les moteurs de recherche). Vous ne construiriez pas un argumentaire en disant « premièrement … » mais sans jamais de deuxièmement, si ? Et bien c’est exactement la même logique.

Ce travail de vérification vous semble pénible et laborieux ? Pour vous simplifier la tâche, téléchargez le plugin Yoast SEO. Cet outil contrôlera pour vous la structure de votre article, la longueur de vos phrases et de vos sous-parties. De votre côté, vous n’aurez qu’à effectuer les modifications nécessaires, en fonction du bilan dressé par Yoast (exemples : rajouter des sous-sous parties, si une de vos sous-parties fait plus de 300 mots; raccourcir certaines phrases si l’outil détecte trop de phrases longues …).

Yoast SEO idéal pour l'édition de vos articles avant leur mise en ligne

3) Faites le point sur vos mots clés

Vous voulez que votre article apparaisse dans les premiers résultats de Google lorsque les internautes tapent une requête particulière (exemple de requête : créer un blog avec WordPress) ? Dans ce cas, il faut que vous vous assuriez que cet ensemble de mots clés est présent à plusieurs endroits stratégiques de votre article.

Vos mots clés devraient figurer, a minima :

  • Dans votre titre (balise title ou/et balise H1) et dans certains de vos sous-titres (H2)
  • Dans votre introduction (et si possible plutôt au début)

Attention : on n’abuse pas des bonnes choses (et encore moins des mots clés) ! En plaçant votre requête cible 40 fois dans un même article, vous ne parviendrez qu’à une chose : faire fuir vos lecteurs ! En revanche, il peut être très intéressant (pour votre référencement mais aussi pour la qualité de votre article) que vous utilisiez des termes synonymes ou appartenant au même champ sémantique. Par rapport à l’exemple précédent, on pourrait par exemple utiliser les expressions « créer un site avec wordpress », « lancer un blog » …

A noter : pour vérifier le bon placement de vos mots clés, vous pouvez également utiliser le plugin Yoast SEO. Vous n’aurez qu’à renseigner votre requête cible et l’outil effectuera une petite analyse SEO de votre article. Il vous indiquera ensuite quelques pistes d’amélioration (ou vous félicitera, si tout est nickel).

Faire le point sur les mots clés

4) Assurez-vous que votre conclusion contienne un appel à l’action

La conclusion de votre article devrait inciter vos lecteurs à effectuer une action qui aurait un intérêt pour eux mais également pour vous et votre blog. Ainsi, vous pouvez les encourager à :

  • commenter votre article (proposez-leur, par exemple, de vous poser leurs questions en commentaire ; ou de vous donner leurs opinions sur le sujet abordé dans votre article)
  • partager votre article sur les réseaux sociaux (Pinterest, Facebook, Instagram, Twitter …)
  • télécharger un de vos cadeaux gratuits
  • consulter un autre de vos articles (en lien avec celui qu’ils viennent de lire)

Sans appel à l’action, vos lecteurs risquent très certainement de quitter votre site à la fin de votre article (et peut-être d’oublier rapidement l’existence même de votre blog).

à faire avant de mettre en ligne vos articles

[Pour aller plus loin : vous souhaitez vous lancer professionnellement dans le blogging ? N’hésitez pas à aller parcourir mon article contenant 8 conseils simples pour transformer votre blog en business]

5) Sélectionnez les photos qui illustreront votre article

Comme je vous l’expliquais plus haut, votre contenu doit être bien aéré pour être agréable à lire. Il est donc primordial que vous intercaliez des photos, illustrations ou gifs entre les différentes parties de votre article. Je vous conseillerais de prévoir au moins une image par sous-partie.

Peu importe que vos photos soient là uniquement pour « faire joli » ou qu’elles servent à illustrer vos propos (ou à apporter d’autres informations à vos lecteurs). Elles permettront en tous cas de rendre votre article plus attrayant et facile à lire.

Vous n’aimez pas spécialement prendre des photos ou n’avez pas le temps de le faire ? Pas de soucis ! Il vous suffit de choisir de jolis clichés sur des banques d’images libres de droit. Certaines, à l’instar de Unsplash, Pixabay et Pexels, sont gratuites; d’autres, comme Shutterstock et Stocklib, sont payantes.

A noter : pour le bon référencement de votre article, pensez à renseigner les balises alt de vos images (en y intégrant des mots clés). Sous WordPress.org, il vous suffit de remplir le cadre intitulé Texte alternatif, dans les Réglages de l’image.

Sélectionner des photos pour l'édition de vos articles

6) Construisez votre maillage interne

Vous voulez que votre blog soit mieux référencé sur les moteurs de recherche ? Dans ce cas, il est primordial que vous réduisiez votre taux de rebond. Autrement dit, que vous limitiez au maximum le nombre de personnes qui arrivent sur votre site et repartent presque immédiatement, sans avoir consulté une deuxième page.

Pour ce faire, je vous conseille d’inclure dans votre article 3-4 liens menant à d’autres contenus présents sur votre site. Vous pouvez par exemple suggérer à vos lecteurs la consultation d’un ou plusieurs autres articles en relation avec celui qu’ils sont en train de lire. Faites en sorte de leur donner envie de cliquer, en expliquant à vos lecteurs ce que le contenu en question pourra leur apporter de plus. Mettre simplement le lien de l’article, sans aucun commentaire pour l’accompagner, n’aura pas énormément d’intérêt.

Maillage interne bon référencement de vos articles de blog

7) Préparer vos visuels pour les réseaux sociaux

Dernière étape (et pas des moindres) avant la mise en ligne de votre article : la création de vos visuels pour les réseaux sociaux. Si vous souhaitez développer le trafic de votre site (en attendant que vos (supers) contenus soient mis en avant par Google), il est primordial que vous en fassiez la promotion sur les réseaux sociaux. Sans cela, le nombre de visiteurs mensuels de votre blog risque de ne jamais décoller.

Vous ne disposez pas de compte sur les réseaux sociaux et n’avez pas spécialement envie d’en créer ? Dans ce cas, je vous recommande de tout miser sur le plus hybride des réseaux sociaux (car il s’apparente plutôt à un moteur de recherche) : Pinterest. En mettant en place une stratégie efficace sur cette plateforme, vous obtiendrez rapidement un boost du trafic vers votre site web.

[Vous n’êtes pas encore convaincue de l’intérêt de Pinterest ? Venez découvrir Pourquoi et comment utiliser ce réseau social/moteur de recherche pour faire connaître votre blog rapidement et facilement]

se lancer sur Pinterest

Voilà donc pour les 7 actions que vous devriez effectuer avant de mettre en ligne vos articles de blog. J’espère vous avoir convaincu de l’importance de la mise en forme et de l’optimisation de vos contenus, avant leur publication. N’hésitez pas à me laisser en commentaire toutes vos questions : j’y répondrai avec plaisir ! Et si vous souhaitez être accompagnée pour vos premiers pas sur Pinterest, je vous invite une nouvelle fois à télécharger gratuitement votre guide complet Pinterest pour les débutantes !

A faire avant de publier un article de blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *