logo-instagram logo-pinterest

L'école du blogging

Conseils pour lancer votre blog professionnel

logo-facebook

7 choses à ne plus faire pour en finir avec l’auto-sabotage

12 décembre 2020

Tous les matins, vous vous réveillez pleine d’optimisme et de motivation. Avec une multitude de rêves en tête et de la détermination à ne plus savoir quoi en faire. Mais au moment du coucher, vous vous sentez démoralisée, épuisée. Tous vos rêves se sont envolés et ont laissé place à énormément de désillusions. Vous n’en pouvez plus de ne pas avancer, d’accumuler les échecs. Toutes les choses que vous pensiez faisables vous semblent désormais utopiques et irréalisables. Vous ne pouvez vous empêcher de vous demander pourquoi les autres y arrivent et pas vous … Et si je vous disais que vous étiez en grande partie responsable de votre inertie et de vos échecs ? Dans l’article du jour, je vais vous présenter les 7 choses à ne plus faire pour en finir avec l’auto-sabotage. Vous pourrez ainsi vérifier que vous mettez bien toutes les « chances » de votre côté pour atteindre vos objectifs.

1) Envier les personnes qui ont déjà ce que vous voulez avoir

« Si seulement je pouvais réussir comme elle »

Qui n’a jamais regardé une autre personne en se disant « aaaaah j’aimerais tellement avoir ce qu’elle a et connaître la même réussite » ? Concrètement, envier ceux qui ont déjà ce dont vous rêvez n’est pas une mauvaise chose. Cela peut même vous stimuler, en vous faisant prendre conscience que OUI, c’est possible. Et cela vous permet de déterminer plus précisément ce que vous souhaitez accomplir dans votre propre vie.

Le problème, c’est qu’envier/jalouser la réussite des autres s’accompagne souvent de réflexions négatives. Plutôt que de complimenter ceux qui ont eu un parcours couronné de succès, vous vous dites qu’ils ont eu de la chance. Que pour eux, ça a été facile (parce qu’ils avaient déjà telle ou telle chose avant de se lancer).

Et en parallèle, vous vous persuadez que pour vous, ce ne sera pas possible. Vos objectifs vous semblent absolument inatteignables, beaucoup trop utopiques. « Pour eux c’est faisable, pour moi non ».

Comment inverser cette spirale de négativité ?

  • Arrêtez de minimiser la réussite des autres. Certains ont peut-être eu un peu de chance mais ils doivent surtout leur succès à leur travail acharné.
  • Inspirez-vous de ceux que vous enviez pour avancer vers l’accomplissement de vos objectifs. Focalisez-vous sur une seule pensée : si eux ont réussi, c’est que vous pouvez y arriver également. Vous allez juste devoir relever vos manches et vous mettre sérieusement au travail.

[Pour aller plus loin : vous souhaitez devenir blogueuse ? Découvrez mes 8 conseils pour transformer votre blog en un business florissant].

En finir avec l'auto-sabotage

2) Vous focaliser sur ce que vous ne voulez pas

« Je n’ai pas envie d’avoir un patron », « Je ne souhaite pas travailler après 18h », « Je refuse de travailler pour moins de 15€ de l’heure » … Comme beaucoup de personnes, vous avez peut-être tendance à vous concentrer sur ce que vous ne voulez surtout pas faire ou avoir.

En focalisant toutes vos pensées sur les choses que vous ne souhaitez pas ou plus subir, vous allez complètement passer à côté de l’essentiel : ce que vous VOULEZ concrètement. Cette nuance peut sembler anecdotique mais je vous assure qu’elle ne l’est pas du tout.

Il vous sera beaucoup plus simple de passer à l’action et d’avancer vers la réalisation de vos objectifs si vous êtes entièrement concentrée sur vos envies et vos aspirations. Le positif attire indéniablement le positif (et l’inverse est tout aussi vrai).

Victime d'auto-sabotage

3) Jouer le rôle de la victime

« Je ne peux pas me lancer dans cette voie professionnelle, le marché est complètement saturé », « je n’ai ni le temps ni l’argent pour m’investir réellement dans ce projet », « je ne peux pas me permettre de démissionner maintenant » … Rien de plus « facile », pour auto-saboter sa réussite, que de se trouver 1001 excuses pour ne pas passer à l’action.

Vous attendez le « bon moment » pour vous lancer ? Je suis au regret de vous dire que ce moment n’arrivera pas … La conjoncture économique ne sera jamais parfaite. Il y aura toujours des éléments qui vous dépasseront et sur lesquels vous n’aurez aucun contrôle.

Au lieu de vous dire « ce n’est pas possible parce que … », demandez-vous ce que vous pouvez faire concrètement ici et maintenant, pour atteindre vos objectifs. Fini les excuses pour ne pas vous lancer ! Rappelez-vous sans cesse que « tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais » (Xavier Dolan).

[Pour aller plus loin : je partage avec vous mes 4 conseils pour combattre le syndrome de l’imposteur]

S'auto-saboter en attendant le bon moment

4) Donner sans jamais accepter de recevoir

« Est-ce que tu as besoin de moi pour faire ça ? » « Non merci c’est gentil, je peux le faire seule ».

Vous êtes une personne généreuse et empathique. Toujours présente pour écouter et épauler vos proches quand ils vont mal ou sont confrontés à des difficultés. Mais lorsque vous avez vous-même besoin d’aide, parvenez-vous à solliciter les personnes de votre entourage ? Acceptez-vouz que vos proches vous aident lorsque vous avez des problèmes ? Ou lorsque vous vous retrouvez submergée par des doutes et des angoisses ?

Être à l’écoute et présente pour vos proches, c’est très bien. Mais faites attention à ne pas faire passer vos propres envies et ambitions au second plan. Et par pitié, ne vous obstinez pas à tout faire toute seule ! En cas de besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide ou à déléguer certaines tâches. Vous parviendrez plus facilement à atteindre vos objectifs en étant aidée et soutenue par les personnes qui vous entourent.

choses à éviter pour dire stop à l'auto-sabotage

5) Ne pas avoir défini d’objectifs SMART

« Je veux changer de travail », « je souhaite lancer mon blog », « je veux me reconvertir professionnellement ». Les affirmations suivantes ne sont PAS des objectifs mais plutôt des souhaits relativement vagues.

Si vous voulez concrétiser vos envies et aspirations, vous devez impérativement rentrer beaucoup plus dans le détail. Comment ? En optant pour des objectifs « SMART », qui seront :

  • Spécifiques : déterminez exactement l’objectif que vous voulez atteindre. Exemple : je veux gagner de l’argent avec mon blog sur la grossesse
  • Mesurables : fixez-vous un objectif chiffré. Exemple : générer 2000€ de chiffre d’affaires par mois
  • Atteignables : vérifiez que votre objectif n’est ni trop modeste ni trop ambitieux. Exemple : gagner 10 000€ par mois rapidement alors que vous vous lancez tout juste dans le blogging me semble complètement inatteignable et irréaliste.
  • « Relevant », c’est à dire pertinents (en français), par rapport à vos envies personnelles et professionnelles. Demandez-vous si les objectifs que vous vous fixez sont en adéquation avec vos valeurs et vos aspirations profondes. Exemple : « est-ce que le fait de devenir blogueuse me permettra d’être pleinement épanouie ? Est-ce réellement une priorité pour moi » ?
  • Temporels : fixez-vous une deadline. Exemple : avoir un chiffre d’affaires de 2000€ par mois grâce à votre blog, au bout d’un an de blogging

Une fois que vous aurez déterminé votre objectif SMART (dans l’exemple ci-dessous : vivre de votre blog sur la grossesse rapidement, en générant 2000€ de chiffre d’affaires par mois d’ici un an), vous allez pouvoir établir un plan d’action précis, qui vous guidera jusqu’à l’accomplissement de vos objectifs. Pour cela, je vous propose de diviser votre objectif central en de multiples petits objectifs SMART.

N’oubliez jamais qu’un objectif trop vague … n’est PAS un objectif. Vous aurez beaucoup de mal à passer à l’action en restant focalisée sur des souhaits trop flous. Exemple : en vous disant simplement « je veux devenir blogueuse », vous risquez de paniquer face à cet immense défi, de vous sentir perdue et inévitablement de procrastiner. Précisez, précisez !

[Pour aller plus loin : rendez-vous sur mon article contenant 5 conseils pour lutter contre vos tendances de procrastinatrice]

choses à bannir auto-sabotage

6) Ne pas vous entourer de personnes positives

« Ca risque d’être compliqué pour toi », « tu es sûre que tu en es vraiment capable ? », « devenir blogueuse, c’est un rêve de gamine. Sois un peu plus réaliste »

Pas simple de rester accrochée à vos ambitions lorsque les personnes de votre entourage s’obstinent à les détruire jour après jour. Pour ne pas baisser les bras à la moindre difficulté, je ne pourrais vous conseiller qu’une chose : faites du tri dans votre entourage !

Au cours de votre parcours vers l’accomplissement de vos objectifs, vous allez être confrontée à des échecs, plus ou moins importants. Ce qui est totalement normal (mais pas toujours simple à vivre). A ces moments-là, vous aurez besoin de personnes positives et bienveillantes qui vous aideront à surmonter vos déceptions. Qui vous remonteront le moral et vous rappelleront que vous êtes sur la bonne voie, que vous allez y arriver.

Si les personnes qui orbitent autour de vous sont négatives et ne croient pas réellement en vous, votre confiance en vous et en vos projets sera forcément ébranlée.

Vous n’avez, dans votre entourage, aucune personne vraiment optimiste et positive ? Vos amis et les membres de votre famille semblent penser que vos projets sont voués à l’échec ? Dans ce cas, n’hésitez pas à entrer en contact avec de nouvelles personnes. Vous pouvez, par exemple, rejoindre des groupes d’entraide sur les réseaux sociaux ou vous trouver des mentors virtuels (des personnes dont les contenus vous reboosteront à chaque coup de mou).

choses à bannir pour ne plus vous auto-saboter

7) Ne pas croire en vous et en vos projets

« Je ne vais pas y arriver », « je ne suis pas assez talentueuse pour percer dans cette voie », « je suis nulle et je fais mal les choses ». Comment plus vous auto-saboter qu’en vous répétant inlassablement que vous n’êtes pas assez douée pour faire telle ou telle chose ? Que vous ne parviendrez jamais à atteindre vos objectifs ? Bien sûr, il est parfaitement normal d’être confrontée à des doutes de temps en temps. Mais comment pourrez-vous avancer efficacement, si vous êtes intimement persuadée que vos projets sont voués à l’échec ?

Si vous manquez de confiance en vous (comme beaucoup d’autres gens sur cette planète, moi y comprise), je vous recommande d’essayer d’avancer un pas après l’autre. Exemple, si vous voulez devenir une blogueuse à succès, commencez par quelques articles pour voir si la niche que vous avez choisie vous inspire. Ensuite, créez le design de votre blog … Puis mettez en ligne vos premiers articles …

A chaque avancée/réussite, prenez le temps de vous féliciter. Et répétez vous en permanence que vous allez y arriver. Que rien ni personne ne pourra vous arrêter !

[Pour aller plus loin : découvrez mes 4 conseils pour ne pas renoncer à vos projets malgré les échecs]

La confiance en soi pour contrer l'auto-sabotage

Voilà donc les 7 choses que vous ne devriez plus faire pour arrêter d’auto-saboter vos projets. J’espère de tout cœur que cet article vous aidera à avancer et à atteindre tous vos objectifs. N’hésitez pas à partager vos expériences avec l’auto-sabotage en commentaire. Quelle(s) action(s) citée(s) dans cet article avez-vous tendance à effectuer ? Je serai ravie de lire tous vos témoignages !

7 conseils pour dire stop à l'auto-sabotage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *